Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Quand le climat s'amuse !

Un site qui fourmille de données objectives, de constatations climatiques, pour nous aider à y voir plus clair :

http://www.electron-economy.org/article-climat-les-donnees-brutes-d-un-important-centre-de-recherche-sur-le-climat-rendues-publiques-par-un-hacker-39845437.html

Objectif Terre : Le blog des Eco-Technologies au service de l'Humain.

Saviez-vous que l'augmentation de la température observée depuis le début du siècle a cessé son ascension depuis 10 ans !

Pourquoi nous dit-on que la courbe du CO2 a connu une accélération subite depuis le début de l'ère industrielle (vu à France 2, Infos de 20h00, le 25/11/09), alors que ce type d'augmentation subite est intervenue déjà de nombreuses fois lors des cycles de réchauffement/glaciation ?
A ces époques reculées, l'homme (encore une fois, ne pouvait pas en être responsable !)

C'est le point crucial contre lequel je me bats avec ce blog (objectif-climat-raison) : Le catastrophisme

Dans quelques dizaines d'années, quand la vérité sera enfin visible grâce au combat des citoyens qui comme moi dénoncent le problème et que la science ne pourra plus être mise en doute grâce aux progrès... Des milliers de gens seront déçus, disant : on nous a trompés, pour nous faire artificiellement changer d'attitude.

On sait que cette attitude des masses change rarement sans un choc psychologique, mais nous sommes les vrais protecteurs de l'environnement, les vrais écologistes de l'affaire, car nous disons les mêmes choses sur le respect des générations futures et de notre terre nourricière. La différence : nous ne mentons pas sur les causes du réchauffement climatique. Il est naturel à 95%, et nous devons nous adapter en modifiant nos comportements environnementaux, en adaptant nos utilisations de l'énergie, en respectant notre terre et ses ressources.

Membre de la fondation de Nicolas Hulot depuis longtemps, j'en suis sorti, et m'en suis expliqué. Voir le fil de nos discussions avec l'un de leurs responsables datant d'il y a quelques jours :

.................

16 Novembre 2009 de Fondation Nicolas Hulot (xx)

... Sympa cette proximité de voisinage de vos grands parents. J’espère que cela vous a donné l’occasion de rencontrer Saint-Ex…
Pour la suite, vous avez bien raison, il faudrait en effet éviter de refaire un remake de Daladier qui au retour de la signature des Accords de Munich et devant la foule qui l’acclamait à sa descente d’avion pour avoir sauvé la paix, aurait dit : “Ah les cons ! S’ils savaient !”
 
Bravo pour votre blog très fourni et bonne continuation,
xx
------------------------------------------------------------
Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme
6 rue de l'Est - 92100 Boulogne-Billancourt
Relevons le Défi pour la Terre à 
---------------------------------------------------------------------
Le 15 nov. 09 à 22:25, JMB a écrit :

Votre approche est intelligente, et évidemment, nous sommes tous convaincus
qu'il faut mettre en œuvre tous les moyens dont nous disposons pour enrayer
l'exploitation effrénée de notre planète.
 
De la même façon, nous devons engager avec autant de conviction le développement
des énergies de substitution et la modification de nos habitudes de vie.
Vous entendrez beaucoup de gens dire "à quoi bon" quand on sait (comme l'explique si
bien l'Académie des Sciences, que la France est un mauvais élève) ... que 2 heures de production
industrielle en Chine polluent autant qu'une seule année en France. Mais chaque geste
demeure important.
 
Vous dîtes vous-même que vous n'avez pas envie d'entendre nos enfants nous reprocher
notre inaction [Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos
enfants - Antoine de St Exupéry]  (Il se trouve que mes grands parents étaient voisins de palier
du Grand St Exupéry).
 
Personnellement, je refuse le reproche de mes enfants ou petits enfants qui diront de nous :
Ils nous ont menti ! Démontrant que tout ce changement de mentalité aura été basé sur le mensonge
de la raison anthropique. Malheureusement, nous savons que sans un raisonnement aussi
puissant sur les esprits provoquant le changement de mentalité que nous souhaitons, les autres
arguments n'auraient aucune chance de faire basculer l'opinion.
 
Nous avons de ce fait une responsabilité majeure !
Des millions d'allemands étaient convaincus que le monde allait changer à l'époque du III ème Reich.
 
Bien à vous
 
Jean-Michel
 
----- Original Message -----
From: xx  Fondation Nicolas Hulot
To: jmb
Sent: Sunday, November 15, 2009 11:57 AM
Subject: Re: Changement climatique
Bonjour,

Merci pour toutes les précisions que vous avez pris la peine de me transmettre.
Deux questions :
1- On sait tous qu'il y a un part anthropique dans les émissions de gaz à effet de serre. Contester le pourcentage de cette part ne retarde-t-il pas le fait de s'attaquer vraiment au problème ?
2- Le fait qu'il y ait une part anthropique dans les émissions de gaz à effet de serre et le reconnaître n'est-il pas "moins catastrophique" que le fait de ne pas le reconnaître. Car on fond, cela signifie aussi que l'on a une marge de manoeuvre. 
A moins que vous ne croyez à la géo-ingénierie consistant à injecter de l'eau de mer dans les nuages, introduire de la pollution dans la stratosphère, envoyer d'immenses miroirs dans l'espace, fertiliser les océans, voire à modifier l'axe de rotation de la Terre...Le fait de vouloir jouer les apprentis sorciers est pour moi beaucoup plus "catastrophiste" que le fait de dire : "Retroussons-nous les manches et fixons-nous un cap à suivre" !
Qu'est-ce qui est le moins catastrophiste ? Ignorer que la Terre est un espace fini aux ressources limitées et dire qu'il va falloir apprendre à partager ou mettre en péril la paix et la démocratie avec tous les désordres résultant d'une exploitation effrénée ?
Pour ma part, je n'ai pas envie d'entendre mes enfants (car vous le savez bien, c'est une question de génération) me dire : "Vous saviez et vous n'avez rien fait !"

Bon dimanche,
xx
------------------------------------------------------------
Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme
6 rue de l'Est - 92100 Boulogne-Billancourt
Relevons le Défi pour la Terre à 
---------------------------------------------------------------------

Le 14 nov. 09 à 18:41, JMB a écrit :

Bonsoir,
 
Je vous remercie pour votre réponse rapide, qui dénote évidemment un intérêt
extrêmement fort sur ce sujet, ce qui est tout à votre honneur.
 
Si j'ai exprimé mon opinion sur le réchauffement climatique en utilisant "vos thèses",
c'est qu'évidemment vous écoutez tous ces organismes parfaitement recommandables
et êtes d'accord sur leurs conclusions.
Le point n'est pas de nier le réchauffement climatique, il est bien là, personne n'en
doute, même les "climat sceptique". Le point est de démontrer qu'il n'est pas dû à
l'homme, au point qu'on l'exprime.
C'est sur cet aspect que souhaiterai que l'on soit plus mesuré, car en abondant dans cette
thèse, on "participe" quoi qu'on en dise, au "catastrophisme ambiant".
 
Je rejoins vos idées, dans le sens où il faut évidemment tout mettre en œuvre pour essayer
de le limiter et de changer nos habitudes de vie et de consommation.
Je suis un environnementaliste convaincu !
 
Je vous invite à consulter mon blog sur le sujet, et suis prêt à discuter de ce sujet plus avant
Je vous souhaite également un bon week end
 
Jean-Michel

Jean-Michel BERNOS
xx@xx
....................................................................................................................
----- Original Message -----
From: xx  Fondation Nicolas Hulot
To: jmb
Sent: Saturday, November 14, 2009 5:51 PM
Subject: Re: Changement climatique
Bonjour,
Votre point de vue comme votre choix sont tout à fait respectables et nous en tiendrons bien-sûr compte.
Deux remarques en liaison avec vos propos :
1- Il ne s'agit pas de "nos thèses" mais de celles portées par divers organismes nationaux ou internationaux comme l'Académie des Sciences <http://www.academie-sciences.fr/Publications/lettre/pdf/lettre_21.pdf>, l'ONERC <http://www.ecologie.gouv.fr/Rapport-de-l-Onerc-un-climat-a-la.html>, le PNUE, l'OMM (Organisation Météorologique Mondiale), les 189 Etats signataires de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et les 2500 experts internationaux rassemblés au sein du GIEC (à titre d'exemple, 1000 scientifiques ont participé au dernier rapport du groupe I comme rédacteurs, contributeurs, examinateurs ou éditeurs)...
Aujourd'hui, même les groupes comme le patronat américain ou instances internationales comme l'OMC (Rapport de l'OMC/PNUE : Commerce et Changement Climatique  <http://www.unep.org/pdf/TRADEANDCLIMATECHANGE.pdf>) a  priori les plus réticents sur le sujet, non seulement ne l'évacuent plus mais le considèrent comme une donnée importante à prendre en compte. Il y a même des cours intitulés "Business and Climate Change" aux Etats-Unis, pays pourtant non signataire du protocole de Kyoto...
Il ne s'agit pas de "nos thèses" mais de celles portées par personnalités reconnues, issues d'horizons différents et auteurs d'analyses ou de rapports comme James Hansen, scientifique Américain, directeur du NASA Goddard Institute for Space Studies, de Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie, de Pavan Sukhdev, économiste indien, de Rajendra Pachauri, prix Nobel de la Paix, de Nicholas Stern, ancien vice-président de la Banque mondiale, de Lester Brown, agro-économiste, de Mikhail Gorbatchev, de Wangari Maathai, ... 
ou autres think tank comme l'IPPR ou le Rocky Mountain Institute, etc.
Libre ensuite a  chacun de penser que ces organismes ou experts ont tort ou qu'ils ne sont pas dignes de fiabilité...mais il paraît difficile de ne pas reconnaitre qu'il y a quand même là une convergence d'analyse issue de sources différentes.
2- Enfin, je ne vois pas en quoi dire "Nous avons encore le choix" ou "Choisir plutôt que subir" participe au "catastrophisme ambiant" comme vous l'évoquez. C'est bien au contraire montrer que dans toute crise, il y a une opportunité à saisir et qu'il n'y a pas de fatalité à tout cela.
Au pire du doute et comme l'évoque le philosophe Michel Serres : "Si on fait le pari d'être écologiquement imprudent et si l'€™avenir nous donne raison, on ne gagne rien sauf le pari et on perd tout si le pari est perdu ; si on fait le pari d'être prudent et si on perd le pari, on ne perd rien et si on gagne le pari, on gagne tout."
Bien à vous et bonne fin de semaine,
xx

------------------------------------------------------------
Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme
6 rue de l'Est - 92100 Boulogne-Billancourt
Relevons le Défi pour la Terre à 
---------------------------------------------------------------------

Le 14 nov. 09 à 16:19, Formulaire contact a écrit :


Bonjour,

Voici un message en provenance du site Fondation Nicolas Hulot.


Nom : BERNOS
Prénom : Jean-Michel
Organisme : 
http://objectif-climat-raison.over-blog.com/
Email : xx@xx
Message : 
Je mes suis inscrit à votre fondation, il y a quelques années, au moment ou il me semblait important d\'infléchir nos futurs dirigeants vers une implication plus volontaire sur les choix environnementaux (grenelle de l\'environnement) .J\'ai reconnu à votre mouvement un certain nombre de valeurs et je conserve cete vision pour tout ce qui touche à l\'écocitoyenneté.
Je suis aujourd\'hui plus perplexe sur votre attitude dans le \"catastrophisme ambiant\" et notamment en ce qui concerne le phénomène du réchauffement climatique. Je suis à l\'opposé de vos thèses, et me retire donc de votre fondation.

Jean-Michel Bernos

........................................................

Pour ne pas gêner la personne de la fondation qui m'a répondu, je n'ai rien changé, mais j'ai remplacé son nom par xx - Cette conversation est authentique ! elle conserve la mise en page et les petites fautes d'origine, dues à cette façon parfois un peu rapide de s'exprimer dans les emails.

A vous de juger !



 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : OBJECTIF CLIMAT RAISON
  • OBJECTIF CLIMAT RAISON
  • : Etre objectif et raisonnable sur les causes du réchauffement climatique. Avoir pour objectif de raisonner sur le sujet du climat.
  • Contact

Retour en page d'accueil :

objectif-climat-raison
.............................

Consulter le Blog sur iPhone & mobiles :
http://objectif-climat-raison.over-blog.com/m/  
 

Création janvier 2007

     Dernière mise à jour  :

mai 2011

(ce blog ne sera en principe plus augmenté à partir de cette date)

Contrôle éditorial :

    Décembre 2012

 

 

 

 

Bonjour,

Note de l’Auteur :


Le présent texte fait référence à de très nombreux
ouvrages et sites Internet sur le sujet du climat.
Les rapports successifs du GIEC (Groupe d’Experts

Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) ont
été consultés, ainsi que les nombreux travaux
alternatifs des scientifiques spécialistes du climat,
parfois appelés « Climat Sceptiques » Certains
d’entre eux sont cités dans le présent billet.

 

Les idées émises par l’auteur n’engagent que
celui-ci, et aucunement certains scientifiques cités.
Ce travail n’émet pas de conclusion, mais un
espoir de meilleure compréhension des phénomènes
qui engagent sérieusement l’avenir des hommes.

 

Ce travail est l’œuvre d’un honnête citoyen de la
Terre qui s’interroge à juste titre sur les enjeux
d’une bataille d’idée, qui risque de laisser l’homme
sur le bord du chemin.

 

J’appelle tous les gens sérieusement concernés
par le sujet du réchauffement climatique à s’interroger
comme moi sur les éléments de réflexion avancés par
les uns et les autres, et a chercher à faire la lumière
sur les causes réelles et sérieuses de ce phénomène,
étudiant les travaux et réflexions de tous les scientifiques.

 

Ce document est librement accessible et gratuit

© jmb 2007

En 2011, le CIDEM (nouveau centre d'information civique) link
qui regroupe 11 associations, dont l'UNICEF, le Comité scientifique,
 la Ligue de l'enseignement et possède des partenariats importants
 avec de nombreux organismes, ministères ou médias, a établi une
 fiche de recherche dans le cadre des "Itinéraires de citoyenneté"
en collaboration avec l'Education à l'Environnement et au
Dévelopement Durable (EEDD) ou Agenda 21 entres autres. Ceci afin
de favoriser les approches pédagogiques dans l'analyse de la
question du réchauffement climatique. Le présent Blog est cité
comme "ayant la volonté de trouver le juste milieu" :

 

Explications

 

Il existe également un certain nombre de Journalistes et d’Ecrivains 
qui ont réalisé des investigations approfondies sur le sujet. 
Ils sont cités à titre d’information, car leur avis ne fait évidemment pas autorité en la matière.

Charles MULLER,
Michael CHRICHTON,
Pierre KHOLER,
Christopher MONCKTON,
Yvon DIONNE 
et quelques autres…
 
   
Ils ont toutefois le courage de diffuser leurs impressions, 
et pour certains d’entre eux, de porter leur voix vers les Puissants.

 

______________



L'accès aux commentaires sur ce blog est volontairement désactivé

Pour me joindre, me laisser un avis ou un commentaire,
veuillez utiliser l'accès "contact" en bas de page.
Je répondrai personnellement à tous les envois
 

 

  ___

 

      21 000 Visites

Ci dessous les liens pour vous faire votre propre opinion :

Cycles du soleil

 

Cycle-de-11-ans.jpg




Illustration tirée de l'Article
      de Jürg Luterbacher,         
     Climatologue NCCR - Berne.       
Sciences & Avenir Janv. 2007
 
Repris par Henri Jean Bernos*

qui dit :
 
(Cycles solaires de 11 ans)
 La moyenne des températures
entre pic de chaleur et de froid, 
est inférieure à la moyenne 
du schéma).
La fluctuation des températures,
suit le cycle d’activité du soleil. 
.........
*Auteur de «De la Terre à la Lune»
(Théorie sur l’origine de la Lune,
cause de la dérive des continents)
    
..............

le soleil et le climat ?
Les prévisions saisonnières,
les plus précises du Net
(Cyril DUPONT) :
http://www.
meteolafleche.com/
previsionssaisonnieres.html


.....................................
 
Nicola scafetta rapporte en outre :

... Nous avons reconstruit le signal des variations des températures induites par le soleil en utilisant sur tout le XXe siècle des proxies sensibles à l’irradiance totale. Nos résultats concluent que le soleil pourrait avoir produit environ 50 % du réchauffement global du dernier siècle. Dans la période 1950-2000, la contribution du soleil s’établit à environ 30 %. Par ailleurs, la magnitude des valeurs des quatre paramètres de sensibilité climatique suggère que le climat est 1,5 à 3 fois plus sensible aux changements solaires que ne le simulent la plupart des modèles actuels.

Nicola Scafetta travaille au département de physique de l’Université de Duke. Il est spécialisé dans les modèles mathématiques stochastiques et non-linéaires d’analyse des phénomènes complexes

-----------


A lire : Mythes et Réalités, 
par Pierre Kohler.
« ..l’absence de visibilité nous interdit de savoir si l’évolution actuelle est un mouvement de fond ou temporaire. Un léger réchauffement général du climat est certes bien enregistré, mais il ne s’est pas amorcé récemment. C’est en effet vers 1850, que prit fin ce qui est convenu d’appeler le « petit âge glaciaire » et les températures ascendantes s’expliquent donc plus simplement par la reprise du réchauffement naturel, entamé bien avant cet accident de parcours… »

............................... 



L'historien Emmanuel 
Le Roy Ladurie a montré 
comment les deux derniers 
millénaires ont connu des 
variations importantes 
de température dont l'origine 
était purement naturelle. 
Et s'il existe un consensus 
international sur le
réchauffement climatique, 
ses travaux font l'objet 
d'interprétations
plus fines que celles qui 
sont brossées à grands traits 
par la presse.
 

       

...........................

Allo, la Terre...

Quelques chiffres à méditer

La planète produit 52 milliards
de tonnes de CO2 par an.

Si la France réduit la vitesse 
des autos de 10 km/h =
-4 MT, soit 1% de la produc-
tion annuelle de dioxyne de 
carbone.

L'Electricité nucléaire qui 
atteint 70% de la production
française, représente une
économie équivalente à tout le
CO2 produit par la circulation
routière Européenne.

La production Européenne 
actuelle d'éthanol (essence
tirée de l'agricullture) ne pro-
duit aucune économie par 
rapport au pétrole, car elle
n'utilise que les graines.

Les voitures qui roulent entre
160 & 180 km/h utilisent 
40% de la consommation 
d'essence

Un seul plein pour un 4/4 re-
présente l'alimentation d'un 
homme pendant 1 ans, dans
les pays les plus pauvres.

Il y a aujourd'hui 6 milliards
d'hommes sur la planète.
Dans 40 ans, nous serons 
9 milliards.

Si aujourd'hui tous les chinois
vivaient comme les européens,
il leur faudrait chaque année,
la production énergétique et 
alimentaire d'une planète.

Si les gouvernements étaient 
plus stables en Afrique, la pro-
duction alimentaire doublerait.

La production agricole a aug-
menté son rendement de 60%
depuis 100 ans. Si ce n'était pas
le cas, il faudrait une surface
équivalente à toute l'Amazonie
cultivée, pour produire autant 
que nécessaire aujourd'hui.

Toutes les Iles du nord de
l'Europe pourraient obtenir
leur autosuffisance
énergétique grâce
aux éoliennes.

La France produit 1% de toute
la pollution de la planète,
l'Allemagne en produit
 6 fois plus.

Antoine de St Exupéry disait:
"Nous n'avons pas hérité
 la Terre
de nos ancêtres, 
nous l'avons emprunté
à nos enfants".

.....................

Extrait d'un article concernant
la nomination d'Al Gore au 
Prix Nobel de la Paix...

Rappelons...qu'être sceptique sur la
part anthropique du réchauffement
moderne ne signifie pas,à nos yeux
du moins,considérer qu'il n'existe aucun
risque climatique.

Souhaiter que la recherche
scientifique à ce
sujet ralentisse, 
favoriser l'énergie fossile au

détriment des autres,
ignorer nos responsabilités

envers l'environnement non-humain
ou les
générations futures.
Ceux qui prétendent cela

se livrent à un chantage moral
 inacceptable,
se croient les seuls
 dépositaires du bien et du

vrai, développent une vision 
manichéenne ou
sectaire
du débat, proclament d'autant
plus
volontiers leur générosité
 universelle qu'ils
ignorent superbement
le principe de réalité. 
Car la réalité nous le dit et le répète
tous les
jours:le climat n'est absolument pas
une
priorité actuelle pour
le bien-être de l'humanité

et on ne sait en l'état de nos
 connaissances

s'il le sera demain, en 2050 ou en 2100.

 

Charles Muller 

http://climat-sceptique.over-blog.com/

........................

L'Agriculture Chimique
Quel Avenir ?
Vidéo à découvrir :

http://www.
dailymotion.
com/video/x1ds9p_
alerte
 


 

La principale raison des augmentations des prix alimentaires sur les 5 continents est dû à la confiscation par la filière éthanol, de millions de tonnes de maïs. Sous prétexte de remplacer le pétrole par des carburants d’origine agricole, des millions d’hectares ne sont plus utilisés pour produire de la nourriture, mais pour alimenter des usines d’éthanol.

En tant que premier réseau écologiste dans le monde, les Amis de la Terre, voient déjà les conséquences partout : 
 en un an, le prix du blé en Angleterre, est passé de 150 euros la tonne à 300 euros provoquant une hausse du prix du pain (et en France ?) ; 
 pour le seul mois de juillet, les prix du bœuf, du lait et des œufs ont augmenté de 7,5 % aux Etats-Unis ; 
 l’Afrique du Sud a vu ses prix alimentaires augmenter de 17% ; 
 la Chine a dû stopper toutes les nouvelles plantations de maïs pour faire de l’éthanol, après que le prix du porc ait subi une augmentation record de 42%, l’an dernier ; 
 en Inde, les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 11% en un an ; 
 au Mexique, le prix du maïs qui est l’aliment de base des plus pauvres, a quadruplé en février entraînant des émeutes de la faim ; 
 pire encore, le Programme Alimentaire Mondial de l’ONU qui fournit une aide alimentaire à 80 millions d’humains, ne sait plus comment faire face à de telles augmentations des céréales. Des millions d’humains vont mourir de faim.

Source/auteur : Mailing Christian Berdot

..............................

www.amisdelaterre.org/

_____________

Consulter d'autres sources d'information, ou obtenir des moyens et des methodes pour devenir éco-citoyen :

http://www.energies-nouvelles.net/

--------------------------

Quelques méthodes pour économiser la planète

Faire un four solaire ?
http://cuisson-solaire.over-blog.fr

____________________


Consulter un livre
sur le sujet du réchauffement
climatique ?
C'est possible !
Le télécharger... ?
Oui, tout entier, gratuitement  :

http://www.mediafire.
com/?
zyamemqwndd



(Le livre de Bjorn Lomborg -
 "L'écologiste sceptique")
En Français, sous adobe pdf
Cliquer sur le nom
+ titre pour télécharger

__________


Une découverte concrète sur les changements climatiques

Le climat a basculé de façon extrêmement brutale à la fin de la dernière période glaciaire


De nouvelles analyses à ultra-haute résolution de carottes de glace du Groenland révèlent que le climat a basculé extrêmement brutalement, en quelques années, à la fin de la dernière période glaciaire voici environ 10 000 ans. C'est ce que montre l’équipe internationale qui a analysé les carottes du forage profond NorthGRIP, à laquelle les paléoclimatologues français du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (CEA – CNRS – Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) ont participé. Les chercheurs ont mis en évidence que ces brusques changements climatiques sont liés à des modifications radicales de la circulation atmosphérique. Ces résultats sont publiés le 19 juin 2008 dans Science et Science Express.


Pour lire l’intégralité de ce communiqué diffusé à la presse le 19 juin 2008, consultez le site internet http://www.cea.fr

Accès direct à l'article :
http://www.cea.fr/
le_cea/actualites/
le_climat_a_bascule_
de_facon_
extremement_brutale


"ce document provient du site internet du CEA: www.cea.fr. Les droits de reproduction sont réservés ".

............
Avec le solaire, le bactérien et l'air comprimé, on peut enrayer la pollution du jour au lendemain, mais on ne le fait pas parce que certains intérets économiques dominent.
Francis Lalanne 
 
......

Et le niveau de la mer,
Quelles fluctuations ?


Le niveau de la mer a beaucoup fluctué au cours des âges.

De très nombreux facteurs ont influencé ce niveau, le climat (réchauffements, glaciations), les modifications telluriques et d’autres principes stellaires.

 

Le niveau le moins élevé semble avoir été celui d’il y a 20 000 ans, où celui-ci se trouvait 130 m plus bas qu’aujourd’hui. Cependant, Le niveau d’aujourd’hui reste encore l’un des plus réduit depuis des centaines de millions d’années, car les prévisions pour notre siècle sont d’environ + 0.80m, sachant que pour les siècles prochains les calculs les plus pessimistes annoncent près de 6 mètres.

 

En supposant que toutes les glaces de pôles se trouvant sur la terre ferme viennent à fondre, le niveau des mers s’élèverait alors de 80 mètres.

 

On peut alors dire que cette variation du niveau des eaux sur notre planète est en mesure d’évoluer d’environ 200 mètres, du point le plus haut au point le plus bas et cela, de façon le plus souvent, naturelle !

la butte de Montmartre serait alors à 30m au dessus du niveau de la mer et Roissy serait un port au lieu d’être un aéroport !

 

..................

Un Crédo

Depuis de nombreuses années, j'observe et analyse la façon dont nous traitons notre terre nourricière.
Depuis longtemps je réalise combien la nature sait préserver et faire valoir ses droits.

Dans le même temps la société est en train d'évoluer vers plus de constance, s'écartant peu à peu de la "Société de Consommation", retrouvant des valeurs fondées sur des bases autres que l'argent et l'instant présent.

Nous commençons à songer sérieusement aux générations futures, ce qui modifie notre façon de vivre et de considérer la nature.

J'espère que nous avançons réellement dans la bonne direction. Pourtant, il reste beaucoup à faire.
Il est donc nécessaire de nous engager. Après avoir dénoncé, il nous faut proposer et travailler sérieusement, aussi bien globalement, que dans notre environnement immédiat.

...................................

Plus qu'un Crédo, un témoignage pour l'avenir

Cela fait au moment où j'écris ces lignes, plus de deux ans que j'ai mis ce projet en ligne.
Je n'aurais pas grand chose à rajouter, sans me répéter - on peut d'ailleurs ne pas être d'accord
avec mon approche, cela fait partie de la loi universelle du partage et de l'échange d'idées.
J'ai écris depuis plusieurs ouvrages à tendance humaniste, dont je vous parlerai au fur et
mesure de leurs sortie, mais je n'ajouterai rien aux idées exposées dans ce blog.
J'espère seulement que les hébergeurs seront encore là en 2050, même si j'ai disparu
à la vue de mes semblables. J'aimerais que ceux qui le liront alors puissent revenir sur
les thèmes exposés ici et mesurer la montée des eaux. Si elle a dépassé 6 mètres,
sans doute aurez-vous du mal à lire ces lignes, mais si, comme je le crois, elles n'auront
pas atteint 1 mètre, alors pourrez-vous penser que les nombreux scientifiques qui sont
venus m'encourager à poursuivre ce travail de vulgarisation, n'étaient pas des illuminés,
mais au contraire, de sages observateurs de l'histoire de la Terre.


Cordialement,
      jmb